accueil  
Contact Château Tariquet et tarifs
contact
situation
 

Château du Tariquet – Classique VS
Cépage(s) :
Ugni-blanc 60% Baco 40%
Caractères :
La plus jeune des eaux-de-vie composant cet assemblage de cépages typiques du Bas-Armagnac a reçu, en nos chais, un élevage en fût de chêne durant
un minimum de 3 ans
Commentaire de dégustation :
Expression classique…
Belle robe ambrée, vieil or…
Premier nez de croûte de pain chaud, de caramel blond…
À l’aération, la sensation de douce chaleur se confirme et s’intensifie puis évolue vers des notes d’angélique confite.
La bouche est franche, jeune, légèrement vanillée toute
empreinte de la chauffe et de la jeunesse du bois brûlé.
Une eau-de-vie caressante, toute en souplesse.


 
L'alliance cigare
par Yves Belaubre

Tariquet Classique - Flor de Copan Monarcas
La maîtrise de la distillation et des assemblages est d’autant plus sensible à la dégustation de ce trois étoiles qu’il porte intacte la fraîcheur boisée grillée de sa jeunesse (4 ans de fût de chêne) dans une exceptionnelle rondeur de bouche, dénuée de toute agressivité et quasi veloutée. Un nez d’abord caramélisé et grillé (pain grillé) sur des impressions de zeste de pamplemousse s’ouvre à l’aération sur le fruit, des notes de fleur et des évocations de tilleul. À l’attaque de bouche, c’est sa souplesse un peu grillée qui m’évoque la brioche à travers des sensations vanillée grillée et caramélisée. Au montant progressif et sans excès sa texture confite de noyau de pruneau sur fond d’épices légères se révèle avant de se fondre dans la longueur en des notes d’amande grillée.

Pour cette souplesse briochée, j’ai choisi de lui associer un cigare singulier tant par la mâche briochée de sa fumée que par son aromatique faite de boisé grillé relevé de poivre blanc qui devient caramélisé et réglisse douce en cours de fumage : le Monarcas de la Flor de Copan. Un Churchill sous tube (aromatique protégée) issu du terroir antique des Indiens Mayas à Copan au nord du Honduras, terroir qui donne des tabacs boisés, presque floraux, de fumée très veloutée en bouche

Le Tariquet classique fait immédiatement ressortir ce caractère brioché grillé de la fumée par sa rondeur vanillée grillée si agréable à l’attaque de bouche. En retour, le Monarcas souligne les impressions vanillées et caramel blond qui accompagnent la souplesse de l’eau-de-vie. Au montant, le poivre blanc de la fumée se fond dans des sensations analogues nées de l’eau-de-vie. Et ces épices douces s’épousent en exprimant des nuances presque chocolatées sur la longueur
du Classique. En fin de bouche, c’est le côté déjà confit du jeune Armagnac qui ressort et enrobe les notes boisées du cigare. Il apparaît nettement que la jeune et gourmande eau de vie prolonge la fumée du Monarcas, en valorise la texture et la persistance aromatique, en faisant écho aux sensations grillées et réglisse de la vitole par sa fin de bouche délicate d’amande grillée. Une alliance en caresses.


 

Retour liste Armagnac


Produit suivant

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. CONSOMMER AVEC MODÉRATION